Test: Sadaharu Aoki (biscuits/viennoiseries)

Lors de mon 1er article sur Sadaharu Aoki j’avais annoncé que j’y retournerais pour goûter : 1) les biscuits/viennoiseries, 2) les chocolats. Première partie de mission accomplie puisque j’ai fait une razzia de non pas 3, non pas 4 mais bien 7 produits qui sont sur le banc d’essai aujourd’hui.
Ai-je été aussi conquise par ces petites douceurs que par les pâtisseries ? Réponse dans la suite de l’article.

Sadaharu Aoki / Assortiment biscuits - Miss Karu Little Sweets

 

 

 

 

 

 

Sadaharu Aoki / Croissant Matcha (1) - Miss Karu Little Sweets

Croissant Matcha

Petit topo sur le croissant :

  • Tout d’abord, il existe 2 types de croissants : les boulangers et les pâtissiers. En théorie, les croissants boulangers sont peu développés, possèdent un feuilletage serré, sont très croquants à l’extérieur et fondants à l’intérieur tandis que les croissants pâtissiers sont bien développés, croustillants à l’extérieur et moelleux à l’intérieur. En pratique, la séparation entre les deux types de croissant reste assez floue.
  • Ensuite il existe 3 critères pour juger de la qualité d’un croissant : le croustillant de l’extérieur, le gout de beurre prononcé qui se mêle à un gout plus discret de levain ou de fruit sec (dû à l’utilisation de poolish) et des feuillets apparents qui se détachent par plaques.

Sadaharu Aoki / Croissant matcha (2) - Miss Karu Little Sweets

Dégustation :
Visuellement, le croissant est bien développé et bien cuit, les parties qui le sont moins offrant une belle couleur vert foncé typique du matcha. Le feuilletage est également bien visible. On sent bien le beurre qui se mêle à des notes subtiles de levain et à des notes encore plus subtiles de Matcha. Sous le doigt, c’est croustillant sur le feuilletage externe avant de très vite devenir souple ce qui laisse présager du moelleux du croissant. Une fois coupé en deux on remarque la belle couleur de Matcha, des feuillets qui se devinent et des alvéoles conséquentes mais irrégulières. On ne rencontre pas de problème pour l’effeuiller et j’ai pris plaisir à bien éplucher mon croissant (parce que j’adore le faire… Souvenir quand tu nous tiens). En bouche, j’aime le contraste entre le croustillant extérieur et le moelleux interne qui offre une mâche certaine tout en restant fondant. Le gout de beurre est bien présent mais où est le Matcha ? Il n’est présent en bouche qu’en fin de bouchée et de manière très subtile. Si j’achète un croissant au Matcha je veux que ça ait un gout prononcé de Matcha et non pas seulement des notes en fin de dégustation sinon autant acheter un croissant classique.  Un bon croissant mais j’ai été fort déçue.

Note / Mark

 

 

 

 

 

 

Sadaharu Aoki / Cookie citron (1) - Miss Karu Little Sweets

Cookie citron 
D’aspect, ce biscuit m’évoque plus un sablé qu’un cookie. Son aspect, son épaisseur et sa cuisson sont réguliers. On regrettera la présence d’un quadrillage imprimé sur la face inférieure. Au nez, de fortes notes beurrées et des notes citronnées beaucoup plus légères en émanent. C’est un biscuit très croquant et très légèrement fondant, peu sucré et au gout de beurre peu prononcé à la dégustation… tout comme le citron qui est encore plus discret… Si bien que je reste sur ma faim et ne vois pas trop l’intérêt d’un tel biscuit.

Sadaharu Aoki / Cookie citron (2) - Miss Karu Little Sweets

Note / Mark

 

 

 

 

 

 

 

Sadaharu Aoki / Gâteau Matcha (1) - Miss Karu Little Sweets

Gâteau Matcha 
D’aspect, c’est un petit gâteau d’une belle épaisseur, de forme carré légèrement évasé, parsemé de graines de sésame noir et blanc et possédant une belle couleur verte. On sent bien le beurre et le Matcha plus subtilement. Au toucher, il semble moelleux mais très dense. Le carottage confirme ma première impression puisqu’il révèle une texture dense, compacte, presque un peu cirée mais qui conserve tout de même un peu de moelleux. J’aime le contraste entre le léger croquant de la partie externe du gâteau et le côté très dense, moelleux et un peu granuleux du centre ; sans en être super fan pour autant. Cependant, c’est au niveau des goûts que cela se gâte : le Matcha est bien trop discret et c’est l’amande (supposé) et le sucre surtout qui l’emporte. Encore une déception.
[Petit + : croquer dans les graines de sésame qui apportent leur gout caractéristique, puissant ainsi que des notes légèrement torréfiées.]

Sadaharu Aoki / Gâteau matcha (2) - Miss Karu Little Sweets

Note / Mark

 

 

 

 

 

 

Sadaharu Aoki / Cake agrume (1) - Miss Karu Little Sweets

Cake agrume 
La tranche de cake est d’épaisseur régulière et la cuisson est uniforme tant au centre que sur la partie extérieure. Des effluves agréables d’orange s’en échappent dues à la présence d’écorce d’orange confites mais également des odeurs d’alcool dues à la présence de Cognac. La pâte est agrémentée d’écorces confites  de citron, de pamplemousse et d’orange ainsi que de raisins secs.  Au toucher, la texture est moelleuse mais dense que ce soit au centre ou sur les bords et elle est aussi légèrement collante. En bouche, ce cake se révèle moelleux et fondant à la fois avec un gout subtil d’alcool se mêlant à celui de l’orange. C’est un plaisir de croquer dans les écorces d’orange très croquantes, celles de pamplemousse et de citron un peu plus moelleuses et les raisins secs très moelleux. Tous ces éléments permettent un contraste intéressant tant au niveau des textures : moelleuse/fondante pour l’appareil et croquante/moelleuse pour les écorces que des goûts : la légère amertume des écorces contraste avec la douceur de l’orange et la puissance de l’alcool au niveau de la pâte.

Sadaharu Aoki / Cake agrume (2) - Miss Karu Little Sweets

Note / Mark

 

 

 

 

 

 

Sadaharu Aoki / Sablé chocolat (1) - Miss Karu Little Sweets

Sablé chocolat 
Ce sablé est en fait constitué de 2 sablés au chocolat, de forme carrée, lisses et réguliers qui forment un étau abritant un praliné. Le biscuit est très bien fini, les épaisseurs sont uniformes tout comme la cuisson. Des notes beurrées et de cacao (prédominantes) s’en échappent. Le sablé chocolat est à la fois croquant et extrêmement friable et fondant. Son gout est bien cacaoté et peu sucré. Le praliné servant de fourrage possède une texture beaucoup plus dense mais fondante tout de même et légèrement granuleuse (due à la présence de pralin). Elle est plus sucrée que le sablé mais le reste modérément et son gout de praliné est puissant. Dans ce sablé, l’équilibre des goûts et des textures est justement dosé. C’est un vrai plaisir !

Sadaharu Aoki / Sablé chocolat (2) - Miss Karu Little Sweets

Note / Mark

 

 

 

 

 

 

Sadaharu Aoki / Sablé noisette (1) - Miss Karu Little Sweets

Sablé noisette 
Un sablé rond, craquelé sur le dessus, d’épaisseur régulière et de cuisson uniforme. Il est agrémenté de 3 moitiés de noisettes. On regrettera la présence d’un quadrillage imprimé sur sa face inférieure. Une bonne odeur de noisette en émane. Sa texture est très croquante avec beaucoup de mâche. Un gout fort de noisette dans le sablé en lui-même (je pense qu’elles ont été torréfiées) mais la quantité de sucre est si importante que la noisette passe tout de même au second plan. Si bien que même si la texture est sympa sans être transcendante, on assiste à un déséquilibre de gouts.
[Le + : croquer dans les moitiés de noisettes afin d’avoir un gout véritable de noisette, puissant et torréfié qui rééquilibre un peu l’ensemble]

Sadaharu Aoki / Sablé noisette (2) - Miss Karu Little Sweets

Note / Mark

 

 

 

 

 

 

Sadaharu Aoki / Cœur choc chocolat (1) - Miss Karu Little Sweets

Cœur choc chocolat 
Deux fines coques rondes de chocolat au lait, l’une décoré avec un motif cœur, l’autre brute renferment en leur sein une fin sablé au chocolat. C’est une douceur élégante et plus ou moins régulière. Le chocolat au lait est de bonne facture : peu sucré, avec un gout puissant de cacao et pas trop sucré. Plus doux que le sablé il offre un habile contraste. Joli contraste au niveau des textures également puisque le sablé est croquant, friable et fondant et que les coques au chocolat sont croquantes mais surtout fondent quasiment instantanément en bouche. Une belle réussite et une alternative intéressante se situant entre le chocolat et le biscuit.

Sadaharu Aoki / Cœur choc chocolat (2) - Miss Karu Little Sweets

Note / Mark

 

 

 

 

 

Mon avis :
Les deux propositions au chocolat tiennent le haut du panier et le cake n’est pas mal non plus.  Quelques ajustements pourraient rendre le gâteau Matcha et le sablé noisette plus gourmands. Une piste serait de revoir la quantité de sucre à la baisse afin de mettre l’accent sur les goûts. Une autre piste serait peut-être de modifier légèrement la texture pour plus de gourmandise et de plaisir à la dégustation. Ensuite, déception pour le croissant matcha non pas tant sur le croissant en lui-même mais par rapport au gout de matcha bien trop effacé voire quasiment absent. Et déception encore plus grande pour le cookie citron sans grand intérêt.
Au final, je resterai fidèle à Sadaharu Aoki pour ses propositions de pâtisseries et je choisirais avec soin les petites douceurs qui ne sont pas à tomber.
Il me restera la partie chocolat…

 

 

 

Prix  :
1,4€ le croissant matcha
0,8€ à 2,2€ pour les biscuits
(Pour information, l’ensemble m’a couté 10,2€

Adresses:
http://www.sadaharuaoki.com/

Sadaharu Aoki Segur:  25, rue Pérignon 75015     Tel: 01.43.06.02.71 (TEST)
Du lundi au samedi : 11h-19h (dernière commande au salon de thé : 18h15)

Sadaharu Aoki Vaugirard: 35, Rue de Vaugirard 75006 Paris   Tel: 01.45.44.48.90
Du mardi au samedi : 11h-19h
Dimanche  : 10h-18h

Sadaharu Aoki Port Royal: 56, Boulevard de Port Royal 75005 Paris Tel: 01.43.35.36.80
Du mardi au samedi : 10h-19h (dernière commande au salon de thé : 18h15)
Dimanche : 10h-18h (dernière commande au salon de thé : 17h15)

Note finale / Final Mark
Mon avis : Pourquoi pas…
Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

4 réflexions au sujet de « Test: Sadaharu Aoki (biscuits/viennoiseries) »

  • 15 novembre 2015 à 00:18
    Permalink

    J’ai souvent l’impression que les petits gâteaux en sachet sont des « restes » de la pâtisserie.
    Particulièrement le sablé citron, il doit sûrement être réalisé à partir de pâte à tarte en surplus!
    Pour ma part je suis une grande fan de leur « Pomponnette » matcha, je ne sais pas si tu as déjà pu y goûter!
    assez sucré par contre et le matcha pas très ressenti alors que j’avais pris au matcha.

    Répondre
    • 15 novembre 2015 à 00:22
      Permalink

      J’ai eu le même ressenti général hormis… Surtout deçue de ne pas avoir plus ressenti le matcha.

      Ah non tiens je n’ai jamais goûté les « pomponnettes »! Merci pour la recommandation je gouterai la prochaine fois!! 🙂

      Répondre
    • 8 novembre 2015 à 18:21
      Permalink

      Merci beaucoup pour votre retour! 🙂 Ca motive pour continuer!
      N’hésitez pas à partager votre avis une fois testé.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *