Test: Boulangerie BO

BO, deux petites lettres énigmatiques qui cachent en réalité une belle collaboration entre  les deux amis : Benoit Gindre et Olivier Haustraete. Ces derniers ont en effet repris la boulangerie établie au 85 bis rue de Charenton en 2014. La devanture, au charme suranné et agrémentée de dorures et de lettrines, laisse présager une boulangerie/pâtisserie de tradition. Et c’est en effet e cas… mais pas seulement.
A l’intérieur, une large gamme de pains : fermier (décliné en plusieurs versions), seigle, châtaigne, tutti frutti… ; des tartes salées, des viennoiseries et des pâtisseries…
Les créations oscillent entre classiques et originalité avec notamment un chou framboise/matcha  ou un Mont-Blanc azuki.
Des matières premières soigneusement choisies, un respect de la saisonnalité et des tarifs très doux viennent compléter le tableau.

Il est temps de voir si tout est bo et bo(n) !

PACKAGING

 

 

 

 

 

 

 

Boulangerie BO / Brioche (1) - Miss Karu Little Sweets

Briochette toute simple 
L’aspect de cette briochette surprend par la présence d’une fine couche de craquelin sur le dessus de cette dernière. Elle est joliment dorée et cuite uniformément. Bien ronde et légèrement irrégulière ce qui traduit ce côte homemade. Une fois coupée en deux, on se rend compte que la mie est bien alvéolée et que la cuisson est complète même à cœur.
Au toucher, le craquelin est ferme tandis que la brioche se révèle souple et moelleuse.
Au nez, on sent surtout de bons effluves de beurre.
A la dégustation, le craquelin apporte sucre et croquant même s’il est un tout petit peu mou par endroits. La mie est bien filante, hyper moelleuse et légère quasiment mousseline. Son gout se révèle bien beurré et très peu sucré ; le levain quant à lui est présent mais discret. C’est le craquelin qui apporte les notes sucrées agréables et permettant un bon équilibre.

Boulangerie BO / Brioche (2) - Miss Karu Little Sweets

En quelques mots :
J’ai beaucoup aimé cette brioche toute simple mais présentant une touche d’originalité. Un joli contraste entre le craquelin croustillant et croquant et la brioche très moelleuse et légère. La mie filante au bon gout de beurre est ponctuée de notes sucrées apportées par le craquelin et le levain sait se rappeler à nous sans qu’il ne soit trop présent.
Une très bonne brioche parfaitement réalisée comme j’aimerais en manger plus souvent. Tellement aérienne qu’il est difficile de s’arrêter une fois commencée.

Note / Mark

 

 

 

 

 

 

Boulangerie BO / Tartelette vanille (1) - Miss Karu Little Sweets

Tartelette vanille: glaçage chocolat blanc, Chantilly vanille, ganache vanille, crème d’amande et pâte sucrée 
Aspect :
Une tartelette élégante dont l’esthétique n’est pas sans rappeler celle de Pierre Hermé. Un glaçage chocolat blanc, lisse avec seulement deux petites irrégularités, recouvre la tartelette. Ce dernier est saupoudré de cacao sur un de ses bords. La pâte sucré est dorée et régulière. Lorsque l’on retourne la tartelette on se rend compte qu’elle manque de cuisson au centre du fond de tarte. La découpe est aisée et on retrouve de haut en bas : une importante quantité de Chantilly vanille, puis la ganache vanille et enfin la crème d’amande posée sur le fond de tarte.Boulangerie BO / Tartelette vanille (2) - Miss Karu Little Sweets

Dégustation :
La pâte sucrée est dorée et régulière et, comme signalé précédemment, elle manque de cuisson sur le centre du fond de tarte. En résulte, une perte de croquant et un côté mou à cet endroit qui n’est pas retrouvé sur le reste de la pâte qui est bien croquante. Cette pâte se révèle que peu sucrée et beurrée et j’ai cru y déceler quelques notes salées. La Chantilly vanille possède une texture aérienne et légère quasiment mousseuse. Elle est bien foisonnée et montée car aucun aspect gras ou gout beurré ne sont décelables. Le côté lacté est, pour sa part présent, et la vanille également et longue en bouche. Elle est de plus peu sucrée. La ganache vanille est lisse, dense et semble riche. En bouche, elle s’assouplit rapidement devenant onctueuse et libérant de bons arômes de vanille un peu masqués par le côté plus sucré de la ganache. Je pense que les deux préparations à la vanille ont été réalisées avec de la vanille de Madagascar car on retrouve ces typicités : sucrée, douce, gourmande et longue en bouche. Enfin, la crème d’amande a dû être réalisée avec des amandes brutes aux vues de la couleur et du gout. Ce dernier est puissant, authentique mais sans aucune amertume mais apporte du caractère et un contraste avec la partie vanillée beaucoup plus douce. La texture est granuleuse et assez compacte mais suffisamment souple pour que sa dégustation soit agréable.

En quelques mots :
Le glaçage se mêle à la Chantilly dans un bel équilibre puis on enchaîne avec la ganache puis la crème d’amande. Tous les gouts et les textures sont identifiables et distinguables mais ils forment également une belle harmonie. La pâte sucrée apporte sont croquant et sa mâche afin de structurer le tout. La vanille compose la première partie puis se mêle à la crème d’amande. Enfin, la pâte sucrée apporte un peu de neutralité. Il est agréable de voir que la vanille reste longtemps en bouche.
Je n’aurai qu’un vrai reproche : le glaçage au chocolat blanc bien trop sucré et qui reste lui aussi longtemps en bouche. Il est dommage que la vanille soit masquée par ce sucre. En dé-sucrant un peu le glaçage la tartelette sera parfaite et pour un prix totalement abordable.
Parfaite aussi si la cuisson de la pâte sucrée était complète partout.

Note / Mark

 

 

 

 

 

 

 

Boulangerie BO / Eclair gianduja (1) - Miss Karu Little Sweets

Eclair gianduja/noisettes: pâte à chou, crémeux gianduja et noisettes caramélisées 
Aspect :
Je l’ai tout de suite remarqué et il vous sera impossible de le louper en vitrine. Cet éclair est un ovni du genre XXL qui vaut son pesant de cacahuètes (ou de noisettes en l’occurrence). L’association chocolat/noisette est l’une de mes préférées (donc de fil en aiguille vous comprendrez que le gianduja) est un de mes péchés mignons.
La pâte à chou a été pochée en une seule fois, elle est régulière, bien dorée et cuite uniformément. Une quantité assez impressionnante de noisettes recouvre une fine épaisseur de glaçage qui se laisse entrevoir de ci de là. Ce dernier me semble bien brillant et non craquelé (signes que le taux d’humidité et la température sont optimaux). Ces noisettes sont saupoudrées de poudre alimentaire dorée pour une petite touche élégante. Une fois coupé en deux, l’éclair révèle une quantité plus que généreuse de crémeux gianduja.Boulangerie BO / Eclair gianduja (2) - Miss Karu Little Sweets

Dégustation:
La pâte à chou est bien dorée et cuite uniformément. Bien développée, elle n’est pas détrempée par le crémeux. A défaut d’être croquante, elle garde une bonne tenue sous le couteau et ne s’affaisse pas sans virer sur un côté cartonneux. Le centre est moelleux mais si je veux pinailler j’aurais aimé qu’elle le soit encore légèrement plus. Elle possède un gout bien beurré et n’est pas sucrée. Elle apporte une mâche légère et moelleuse et se sent réellement à la dégustation. Le crémeux gianduja, est lisse et semble riche et onctueux. Cette impression se confirme en bouche et il couvre la langue et le palais. Le gout de gianduja est prononcé avec un juste équilibre entre le chocolat et la noisette. Il est également bien salé ce qui permet aux gouts de pleinement ‘exprimer et de durer longtemps en bouche. Les noisettes torréfiées apportent ce croquant qui contraste avec l’onctuosité du crémeux et le moelleux de la pâte à chou. Elles sont recouvertes seulement d’une fine couche de caramel juste assez pour ne pas masquer leur gout puissant de noisette mais permettre d’adoucir leur puissance.

En quelques mots :
Le croquant des noisettes se mêle au crémeux gianduja salé pour un choc sucré/salé. L’équation  gianduja + noisettes torréfiées caramélisées fonctionne très bien et c’est un pur plaisir tant le crémeux gianduja est généreux, onctueux et long en bouche ; ponctué de notes croquante et 100% noisetées. La pâte à chou apporte, en fin de dégustation, sa mâche moelleuse et un gout beurré plus neutre afin de préparer le palais à une nouvelle bouchée.
Je vous préviens cet éclair est hautement addictif, je suis prête à traverser tout Paris pour lui. J’ai commencé et ne me suis pas arrêtée avant la dernière miette malgré sa taille qui équivaut bien à deux éclairs classiques.
Cet éclair est du tonnerre !

Note / Mark

 

 

 

 

 

 

 

Boulangerie BO / Assortiment pâtisseries - Miss Karu Little Sweets

Mon avis :
Une briochette toute simple mais parfaitement exécutée et gouteuse, une tartelette qui serait parfaite si le glaçage était moins sucré et un éclair gianduja/noisette qui à lui tout seul mérite le déplacement.
Ajoutez à cela une large sélection de pains dont j’ai pu avoir un aperçu avec le pain fermier noix/noisette/raisins secs lui-même très bon  (croûte bien épaisse et croustillante, mie alvéolée et légère avec une bonne acidité de levain et une garniture généreuse) et des prix vraiment doux.
Une adresse très bonne adresse donc ! Je regrette juste de ne pas avoir la même à côté de chez moi.

 

 

 

 

Gamme de prix:
3,2 à 4,8€ pour une pâtisserie individuelle
1,1€ à 1,6€ pour une viennoiserie
2,2€ à 2,5€ pour flan, brownie, cookie

Adresse :
85bis rue de Charenton 75012 Paris      Tel : 01 43 07 75 21
Du lundi au dimanche : 7h-20h
Fermé le mercredi
https://www.facebook.com/boulangeriebo

Note finale / Final mark
Mon avis : Courrez-y ! / Coup de cœur
Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *