Souvenir gourmand : La Bonne Poire par Jojo&co (Johanna Roques)

Souvenir gourmand : La Bonne Poire par Jojo&co (Johanna Roques)

Pour inaugurer comme il se doit le nouveau volet pâtissier de la catégorie « souvenir gourmand» quoi de mieux que de se rendre chez Jojo&co ? J’adore cette micro échoppe nichée au cœur du frétillant marché d’Aligre. L’occasion de découvrir, avec toujours autant d’admiration, la vitrine où s’alignent sagement les pâtisseries contraste flagrant avec les petits gâteaux et viennoiseries qui foisonnent un étage au-dessus.
Mon choix s’arrête comme une évidence sur La Bonne Poire…  Irrésistible petit fruit sucré, frais, délicat et suave je ne peux qu’y succomber. Mais la langue française l’a également élevé au rang d’égérie et de figure incontournable de nombre d’expressions. En espérant que l’une d’entre elle ne vérifie pas ici. Lire la suite

Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Test : Blé Sucré (Fabrice Le Bourdat)

Test : Blé Sucré (Fabrice Le Bourdat)

Il est des noms qui piquent la curiosité, d’autres évidents et certains tout doux… C’est dans cette dernière catégorie que je classerais Blé Sucré. Le blé appelle la farine fondement de la gastronomie et lorsqu’il revêt un caractère sucré il connote instinctivement la pâtisserie, les gâteaux petits ou grands, les friandises…
Toutes ces charmantes pensées en tête, on se dirige vers la petite boutique dont la devanture verte et quelques tables nous accueillent.
Après, un parcours étoilé (Le Bristol, Le Plaza ou encore le Martinez), Fabrice Le Bourdat  a posé ses valises et niché son espace gourmand à deux pas du square Trousseau.

Si la madeleine à partager à fait la réputation des lieux, j’ai opté pour 3 pâtisseries : tarte et entremets. Lire la suite

Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Test: l’Osmanthe

Test: l’Osmanthe

L’Osmanthe… J’en avais pour la première fois entendu parler sur le site Le Gastronome Parisien. Existant depuis 4 ans et lovée dans la rue Tourneux, j’aurais pu passer devant sans voir cette pâtisserie car l’Osmanthe est présentée comme un sous-titre d’une ancienne enseigne « le pain du bonheur ».
Une fois entrée, j’ai tout de suite eu envie de rester et de m’attabler sur une des hautes tables en bois dans ce cadre lumineuxL’accueil est chaleureux et la fondatrice des lieux répond à toutes les questions notamment au sujet de la fameuse fleur d’osmanthe : fleur au parfum délicat et subtil, servant beaucoup en Chine pour parfumer les thés mais aussi en pâtisserie.
Lorsque l’on se penche sur la vitrine c’est un melting-pot de d’influences qui s’offre à nous : des créations aux influences chinoises (Tutu, Fei….) aux purs classiques français (tarte au citron) en passant par l’Italie (Tiramisu) et les Etats-Unis (Cheesecake). Autant vous dire que le choix fut difficile…

Sans plus attendre passons à la dégustation !

Lire la suite

Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Test: Pâtisserie Nanan

Test: Pâtisserie Nanan

C’est après avoir vu l’article sur l’excellent site les tasters que j’ai eu envie de tester cette adresse !
Sophie Sauvage et Yukiko Sakka se sont rencontrées chez Gagnaire et y sont devenues amies. C’est en décembre 2015 que leur pâtisserie voit le jour elle s’appelle Nanan. « Nanan », la définition est affichée sur la porte de la boutique : « en vieux français désigne toute chose exquise, sucrerie, friandise… »
Voilà qui donne envie de rentrer dans cette micro échoppe où l’on trouve un comptoir avec quelques tabourets sur la gauche, le laboratoire (à vue) au fond et sur la droite la vitrine de pâtisseries et viennoiseries.
Ces deux demoiselles se sont partagées les tâches : Sophie s’occupe des viennoiseries et Yukkiko des pâtisseries qui oscillent entre grands classiques de la pâtisserie française (opéra, tarte au chocolat) et influences nippones (chiffon cake ou verrine au thé vert par exemple).
Dans ces douceurs que des bonnes choses : du beurre AOP, des farines bio, du café de l’arbre à café, du thé de chez Jugestsudo et du chocolat de chez Pralus… Vous l’aurez compris on ne se moque pas de vous questions ingrédients… Tout ça pour des prix plus qu’abordables.

Ayant choisi trois créations, nous allons voir si elles illustreront parfaitement le terme nanan.

Lire la suite

Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Test: Jojo & co

Test: Jojo & co

Aujourd’hui, je vous emmène faire un tour au marché. C’est en effet au cœur du marché Beauveau place d’Aligre que s’est installé Jojo & Co en 2014. La fondatrice, Johanna Roques, après 10 ans dans l’audiovisuel a décidé de faire de sa passion son métier. CAP pâtisserie en poche elle s’oriente d’abord sur des ventes privées puis des ateliers avant d’ouvrir ce comptoir.
Il se murmure qu’un atelier/laboratoire plus grand va ouvrir dans le 9ème arrondissement dans peu de temps… Stay tuned !
Quant à la boutique du marché, le minuscule labo (quelle organisation il doit falloir pour sortir toutes les pâtisseries, petites douceurs et viennoiseries que l’on découvre en vitrine) est attenant au comptoir seulement séparé par une vitre. Quel plaisir de voir les pâtissiers travailler !
Un grand soin est apporté aux ingrédients utilisés et les fruits proviennent du marché même.

Je ne suis pas rentrée les mains vides et dans mon panier il y avait : une tartelette cappuccino, une brioche feuilletée et une tarte fine aux pommes.

Lire la suite

Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail