Noël 2017 : Ladurée – Bûchette Céleste (Claire Heitzler)

Noël 2017 : Ladurée – Bûchette Céleste (Claire Heitzler)

Pour les fêtes de fin d’année, Claire Heitzler a imaginé pour la maison Ladurée une bûche stellaire répondant au doux nom de Céleste. Elle invite à lever les yeux pour s’émerveiller de la voûte aux nuances si changeantes. Un spectacle d’autant plus beau la nuit lorsque la lune resplendit et joue avec les étoiles. C’est sur ces astres que la cheffe a construit et décoré son entremets de Noël. Un contraste rouge et blanc parés de diaprures et de touches argentées.

Une création coruscante pensée autour des fruits secs (noisettes et amandes) et du chocolat. Lire la suite

Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Noël 2017 : Bûchette Sobarina par KL Pâtisserie (Kevin Lacote)

Noël 2017 : Bûchette Sobarina par KL Pâtisserie (Kevin Lacote)

Pour les fêtes de fins d’années, le chef Kevin Lacote propose trois bûches à l’esthétique classique, sobre et chic qui jouent sur trois registres de saveurs bien différenciés.

La Chockolata, au nom évocateur, nous plonge intensément dans un univers régressif tout en variations de chocolats, praliné et noix de pécan tandis que la Mongonati embarque dans un monde exotique avec une alliance mangue, noix de coco et fève Tonka.
Enfin, la Sobarina est la fruitée du groupe avec un duo mandarine/marron additionné d’un compère sarrasin.

Deux des créations sont disponibles au format mini (comprendre individuel) : La Chokolata et la Sobarina.
C’est sur cette dernière que j’ai jeté mon dévolu afin de plonger, comme il se doit, dans la période des fêtes. Lire la suite

Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Noël 2017 : Choco2 – Coffret de chocolats (Jean Pierre Rodrigues)

Noël 2017 : Choco2 – Coffret de chocolats (Jean Pierre Rodrigues)

Depuis l’ouverture, j’adore le concept que le chef Jean-Pierre Rodrigues a insufflé à choco2, un univers chocolaté entièrement cubique… La qualité est aussi au rendez-vous pour ces gourmandises cacaotées graphiques et décomplexées voire ludiques.
Les saveurs sont franches et bien équilibrées, les ganaches moelleuses et fondantes, les pralinés multi-textures juste addictifs.
Parmi mes bonbons préférés, le praliné cacahuète, le praliné noisette, le caramel fleur d’oranger ou bien encore les ganaches cassis ou citron…
Côté tablettes, la carrée sensation cacahuète-caramel (praliné cacahuète, caramel fleur de sel et cacahuètes caramélisées) mais aussi la carrée sensation pistache-framboise (praliné pistache et compotée de framboise) ont la préférence.

On y vient et on y retourne également pour l’accueil et l’univers de la boutique. Un service toujours chaleureux, empli d’égards, de gentillesse et de générosité.
Bon à savoir : le chef s’y trouve souvent et j’ai eu la chance de l’y croiser à quasiment chacune de mes visites. Lire la suite

Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Noël 2017 : Edwart – Martin Desneiges

Noël 2017 : Edwart – Martin Desneiges

Découvert depuis l’ouverture de leur première boutique, vous savez que j’apprécie beaucoup le travail qu’Edwart mène sur sa gamme chocolatière. Leur praliné « grain », signature de la maison, me faisait de l’œil depuis un moment.
A défaut de l’acheter en pot je l’ai retrouvé dans une malicieuse création de Noël.
En effet, pour célébrer la période festive la team EdwarT a imaginé d’espiègles bonhommes de neiges réunis dans la jolie famille Desneiges.
Gaspard et Bettina, les parents, sont des sujets garnis de grignotines, nougatine, noisettes enrobées et praliné noisettes. Tandis que leurs enfants, sont des petites frimousses garnis de praliné « grains » aux noisettes françaises. Martin reste dans la pure tradition tandis qu’Augustin se pare, en plus, de spéculoos.

Lire la suite

Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Test : Le Jardin Sucré (Mélanie L’Héritier et Arnaud Mathez)

Test : Le Jardin Sucré (Mélanie L’Héritier et Arnaud Mathez)

Le 17ème arrondissement devient gourmand… les ouvertures de boutiques pour parisiens et parisiennes avides de sucre fleurissement de ce côté de la capitale.
Dernière en date ? Le Jardin Sucré installée Rue de Courcelles à deux pas du métro Perreire. Il s’agit de l’enseigne dirigée Mélanie L’Héritier et Arnaud Mathez, déjà à la tête d’une première boutique à Cernay-La-Ville dans les Yvelines.

Petit écrin aménagé par Studiax où le cuivre guide. Chaleureux et lumineux, les gourmandises s’y alignent en longueur.

A gauche, vitrine de pâtisseries (composée d’une gamme resserrée autour de 6 créations) avec comme prolongement les rangées colorées de macarons.  Le duo ayant le titre de Champion de France en 2014, ils s’imposent naturellement comme des « must try ». Dans le large panel on retrouve de grands classiques tels vanille de Madagascar, pistache de Sicile ou chocolat noir grand cru mais aussi des variations plus originales comme les macarons Yuzu sauvage de Koshi, sésame noir & fleur de sel mais aussi Chocolat-Citron vert-Basilic.

Pour compléter l’offre, on trouve sur la droite des tablettes de chocolats pure origine ainsi que des pâtes à tartiner et caramel beurre salé. Lire la suite

Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail