Test: La chocolaterie Cyril Lignac

Normalement, je ne me précipite pas sur les ouvertures « médiatiques » mais…. Je ne résiste pas à l’appel du chocolat. Le duo Cyril Lignac et Benoît Couvrand a encore frappé. Après environ 5 mois de gestation, ils ouvrent donc une chocolaterie mais dont le positionnement est différent des autres. De plus, on se sent tout de suite à l’aise dans cette chocolaterie qui mêle habilement modernité et ambiance chaleureuse avec sa grande table centrale en bois. Un mélange de luxe et de convivialité en somme.
Tout est fabriqué dans l’atelier/laboratoire situé à Sain-Ouen et livré quotidiennement. Un soin particulier a été accordé au sourcing des produits ainsi qu’aux packagings dont le design est signé par le studio be-poles. Tous les emballages sont pliés à la main et le résultat est vraiment magnifique.

Le chocolat est ici #gourmandcroquant et ce n’est pas moi qui le dit… Mais il est aussi bien plus !
Il se décline en tablettes : grands crus, inclusions et bonbons. C’est cette dernière qui retient particulièrement l’attention puisque les carrés sont prédécoupés et la garniture inclue dans ceux-ci (vous comprendrez mieux en photo). Idéal pour partager !
Mais aussi en pâtisseries : quelques pâtisseries fines mais surtout du « ssnacking sucré ». Entendez par là, des gourmandises ludiques (les barres chocolatées), régressives (le 4 heures ou la chocolatine) et faciles à picorer en marchant ou entre amis. Un chocolat dans tous ses états mais sans prise de tête ! Un vrai retour en enfance !

La tentation était grande de dévaliser la boutique mais il faut savoir faire preuve de retenue : je vous propose donc 2 gourmandises, 2 pâtisseries et 2 tablettes en sus.

La chocolaterie Cyril Lignac / Packaging - Miss Karu Little Sweets

 

 

 

 

 

 

 

 

La chocolaterie Cyril Lignac / cookie (1) - Miss Karu Little Sweets

Cookie chocolat caramel 
Ce cookie est bien rond mais légèrement irrégulier ce qui tend à prouver son façonnage artisanal. On peut voir de grosses pépites de chocolat qui semblent avoir été coupées au couteau à même la tablette et des éclats de caramel. Ce cookie possède une belle épaisseur régulière et est  cuit uniformément, légèrement plus sur les bords. En le retournant, on remarque que la pâte est quasiment crue au centre.
On peut sentir des effluves de chocolat mêlées de notes plus discrètes de beurre.
Ce cookie est uniformément ferme sous le doigt quand on le manipule. Les bords sont croquants voire légèrement sticky tandis que le centre est dense, légèrement humide et granuleux et donc légèrement chewy mais tirant sur le sticky. Pour moi, le cœur du cookie manque un peu de moelleux. La pâte en général n’est pas trop sucrée, ni trop grasse et possède un goût plus ou moins neutre ce qui permet de mettre en avant les inclusions.
Les pépites de chocolat sont de belle taille et possède un goût de cacao prononcé amer, sans acidité et avec très peu de sucre. Ceci est parfait pour contraster avec les éclats de caramel croquants, légèrement collants et qui savent surprendre. Ils apportent aussi  la dose de sucre nécessaire.

En conclusion :
Un cookie très équilibré au niveau des goûts avec un bon équilibre entre les généreuses pépites de chocolat noir (dont on soulignera qu’elles semblent avoir été coupées au couteau ce qui est agréable), les éclats de caramel croquants et sucré et la pâte qui n’est pas exagérément beurrée ni sucrée.
Le seul bémol vient de la texture du cœur du cookie qui reste trop dense et compacte et donc un peu sec. Je l’aurais aimé un peu plus chewy et moelleux.

La chocolaterie Cyril Lignac / cookie (2) - Miss Karu Little SweetsNote / Mark

 

 

 

 

 

 

 

 

La chocolaterie Cyril Lignac / Cake marbré (1) - Miss Karu Little Sweets

Cake marbré 
Cette part de cake a été généreusement coupée et possède donc une belle épaisseur, régulière de surcroît. Elle est quasiment carrée ce qui est agréablement surprenant  pour l’œil (on a plus l’habitude de voir des parts de cake rectangulaires dans un sens ou dans l’autre).
Le cœur du cake est composé de pâte nature, la partie chocolatée se trouvant sur la périphérie en quantité minoritaire. Les côtés et le sommet du cake sont recouverts d’une couche de chocolat au lait comprenant des éclats de noisettes. Cette couche de chocolat est régulière et de belle épaisseur également. L’ensemble du cake est bien cuit et uniformément.
De ce cake nous parviennent des effluves de chocolat mais aussi une petite pointe sure de crème peut être ?
Lorsque l’on presse le cake on entend ce « pschiiiit » caractéristique d’une mousse laissant présager de sa texture. On retrouve cette texture moelleuse sur la majeure partie du cake sauf en quelques endroits localisés sur les côtés.
Je vous ai dit que j’aimais les cakes humides et moelleux et bien celui-ci n’est pas humide mais terriblement moelleux voire quasiment mousseux comme un nuage. Avec un vrai goût de reviens y.
La coque de chocolat est croquante puis immédiatement fondante, apportant un premier contraste de textures, tandis que les noisettes croquent sous la dent apportant ce second contraste.
Quant aux goûts, la pâte nature est modérément sucrée et j’ai cru y déceler ce bon goût un peu suri de crème fraîche que je retrouvais dans les cakes de ma grand-mère… pour un résultat tout doux. La partie chocolat est à l’opposé de la précédente : très cacaotée, très peu sucrée mais sans amertume ni acidité. Le choc des deux pâtes offre un contraste intéressant et est  tempéré par la coque de chocolat au lait qui apporte des notes cacaotées plus douces mais également du caractère avec les éclats de noisette qu’elle contient.

En conclusion :
Un cake addictif !
La texture moelleuse, mousseuse et assez aérienne de la pâte contraste avec le fondant de la coque de chocolat et le croquant de ses éclats de noisettes.
La pâte nature possède ce petit goût suri qui se mêle au sucre et qui me rappelle bien des souvenirs d’enfance. Le contraste est assuré avec la partie chocolat beaucoup plus puissante. On comprend pourquoi il n’y en a pas plus car cela déséquilibrerait le dessert.
La coque chocolat/noisette est un mélange de douceur et de caractère et ajoute de la gourmandise indéniablement.
J’adore !

La chocolaterie Cyril Lignac / Cake marbré (2) - Miss Karu Little SweetsNote / Mark

 

 

 

 

 

 

La chocolaterie Cyril Lignac / Entremet noisette (1) - Miss Karu Little Sweets

Entremet noisette : biscuit amande, crème noisette, ganache gianduja chocolat lait/noisette et coque de chocolat au lait avec éclats d’amandes 
Aspect :
Un entremet élégant se présentant sous forme rectangulaire. Il est entièrement recouvert d’une fine coque de chocolat au lait contenant des éclats d’amande. Il est décoré d’un ruban de ganache montée gianduja lait noisette et de quelques petites feuilles d’or.
La structure se révèle à la découpe qui est aisée. De haut en bas on trouvera : de la ganache montée gianduja lait, une génoise, une crème noisette et le biscuit amande.

La chocolaterie Cyril Lignac / Entremet noisette (2) - Miss Karu Little Sweets

Dégustation :
La coque de chocolat au lait est fine, d’épaisseur régulière, brillante et les éclats d’amandes sont présents en quantité généreuse. Elle croque puis fond quasiment immédiatement au contact de la langue. Les notes cacaotées sont douces mais affirmées et la coque n’est pas très sucrée. Les éclats d’amandes apportent du caractère et du croquant. La ganache montée gianduja possède une belle texture aérée mais crémeuse. Le goût de gianduja lait est perceptible avec un bel équilibre entre la noisette et le chocolat au lait. Mais, cette ganache est trop sucrée ce qui masque le goût de gianduja qui reste assez discret malheureusement. La génoise est ultra moelleuse et aérienne mais, soyons honnête, elle est là pour l’équilibre du dessert mais ne se sent pas à la dégustation globale. La crème noisette est lisse, crémeuse et onctueuse mais malheureusement se révèle grasse en bouche ce qui n’est pas très agréable. Elle en devient un peu écœurante. J’ai toujours le même problème de crème trop sucrée qui masque un peu le bon goût de la noisette. Enfin, le biscuit amande est, je pense, fait avec de la poudre d’amande et du chocolat parmi les autres ingrédients utilisés. On ressent une texture granuleuse et humide qui, selon moi, n’offre pas assez de contraste dans un entremet qui est composé quasiment uniquement de textures crémeuses. J’aurais préféré y trouver un croustillant gianduja par exemple.  Il a l’avantage d’être peu sucré et l’on ressent alors un léger goût d’amande.

En quelques mots :
La dégustation débute par la coque de chocolat croquante puis fondante et les éclats d’amandes dont les notes croquantes accompagnent toute la dégustation. On poursuit avec la ganache montée gianduja qui se mêle avec la crème noisette dans un bel équilibre : les deux textures étant reconnaissables mais s’harmonisant bien. Au niveau du goût, la noisette l’emporte mais l’ensemble reste trop sucré et doux et, mise à part les éclats d’amandes, rien ne vient réveiller ce dessert et ne lui donne de la nuance et du relief. La dégustation se clôt sur le biscuit amande qui apporte du moelleux avec une texture humide et granuleuse et un léger contraste.
Je n’ai pas été totalement convaincue par cet entremet qui, pour moi, manque de contraste et de relief. Malgré quelques bémols sur les contrastes de textures j’ai surtout été gênée par le côté trop sucré du dessert ce qui masque les goûts.

Note / Mark

 

 

 

 

 

 

La chocolaterie Cyril Lignac / Tarte chocolat (1) - Miss Karu Little Sweets

Tarte chocolat : pâte sablée, ganache chocolat noir et fine couche de « granulés » chocolat 
Aspect :
Une tarte presque toute simple dont l’originalité tient en la fine couche de « granulés » en chocolat qui couvre la ganache. La pâte sablée qui compose sa base est bien dorée, d’épaisseur régulière et presque uniformément plate.
L’épaisseur de la ganache chocolat est régulière sur toute la surface.  Cette dernière est lisse et semble dense et compacte. Légèrement collante sur le couteau sans être sticky, la première impression est nuancée car, à la découpe, elle semble posséder un côté souple.La chocolaterie Cyril Lignac / Tarte chocolat (2) - Miss Karu Little Sweets

Dégustation :
La pâte sablée est donc bien dorée, relativement lisse, et cuite uniformément. Son épaisseur est fine et régulière. Elle se révèle également bien croquante et friable. Son goût est bien beurré, peu sucré et on y décèle des notes salées. La ganache au chocolat noir est présente sur une belle hauteur et est bien lisse. Elle me semblait dense et assez compacte mais il n’en est rien. Déjà, la découpe m’avait donné tort et c’est confirmé à la dégustation. En effet, elle se révèle très souple, onctueuse puis fondante. On retrouve un côté riche, très chocolaté mais sans notes grasses. Le chocolat possède des arômes cacaotés puissant, légèrement acides et fruités mais sans amertume. La fine couche de granulés chocolat apporte ce petit quelque chose en plus car il est très plaisant de les sentir contre le palais. Mon seul regret a été qu’on ne sente pas plus ces petites sphères.

En quelques mots  :
Une tarte au chocolat dans sa version la plus simple mais terriblement addictive aussi !
La dégustation commence par la ganache chocolat noir très riche, onctueuse puis fondante. Le chocolat noir possède des notes acidulées et fruitées  mais aucune amertume. Les granulés de chocolat noir apportent un léger contraste et une texture agréable quoique discrète. Enfin, la ganache se mêle avec la pâte sablée qui apporte du croquant et des notes salées qui fixent les goûts et leur permet de durer longtemps en bouche.
La proportion de ganache par rapport à la pâte sablée me semble juste pour atteindre un bon équilibre de textures et de goûts.
Difficile de s’arrêter une fois qu’on a pris la première cuillerée !

Note / Mark

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La chocolaterie Cyril Lignac / Chocolat (1) - Miss Karu Little Sweets

Les deux tablettes de chocolat
Je ne pouvais pas finir sans vous en parler.
Le chocolat pur est, pour le moment, en dehors de mon champ de compétence car le chocolat est un ingrédient très noble et complexe et je n’ai pas été formée pour l’appréhender et apporter mon avis.
Néanmoins, sachez que je suis addict aux deux tablettes que j’ai achetées à savoir chocolat lait/noisettes caramélisées  et une tablette bonbon tonka.

La tablette chocolat lait/noisettes caramélisées révèle un chocolat au lait dont les notes cacaotées sont assez marquées et bien équilibré avec les notes lactées. Les noisettes sont juste recouvertes d’une fine couche de caramel qui apporte du croquant et un bon goût de noisette sucrée. Elles sont présentes en quantité généreuse dans une tablette assez de belle et juste épaisseur

Quant à la tablette bonbon tonka : la coque de chocolat au lait est fine et donne la part belle à la ganache tonka qui est à la fois onctueux, crémeux et fondant. La  fève tonka est bien présente mais justement dosée pour s’équilibrer avec les notes cacaotées.

Voilà, on devient vite accro à ces tablettes.

Note / Mark

 

 

 

 

 

 

 

 

La chocolaterie Cyril Lignac / Assortiment (1) - Miss Karu Little Sweets

Mon avis :
Un peu déçue par l’entremet. Le cookie amorce une progression qui va crescendo malgré un petit problème de texture pas assez moelleuse pour moi. La tarte, le cake et les tablettes rendent accro  et sont parfaitement réalisées et équilibrées.
Je pense donc rester sur l’offre pâtisseries classiques, « snacking sucré » et tablettes plutôt que sur les entremets.
L’offre proposée est à l’image du duo : généreuse, ludique, conviviale et qui se partage ! Un coup de cœur pour cette chocolaterie si différente des autres.
Bien sûr, un passage n’est pas suffisant et il faudra que j’y retourne pour goûter une tablette chocolat noir thé vert et sésame ainsi que la barre nougat, caramel, cacahuètes toutes deux en rupture de stock… Et puis j’en profiterai sans doute pour goûter un chocolat chaud accompagné d’une brioche tonka… à moins que je ne me laisse tenter par le 4 heures.
Vous l’aurez compris, le duo Cyril Lignac et Benoît Couvrand nous offre adresse sucrée qui ravira tous les amateurs de chocolat à la recherche de gourmandises simples !

 

 

 

 

Gamme de prix :
6 à 10€ pour les tablettes
5,5€ à 6€ pour les entremets
5€ une barre
1,4€ et 3€ pour les autres gourmandises

Adresse :
25 rue Chanzy 75011 Paris    Tel : 01.55.87.21.40
Tous les jours  : 9h-18h

 

34 Rue du Dragon 75006 Paris     Tel : 01.55.87.21.40
Tous les jours : 9h-19h

http://www.lachocolateriecyrillignac.com/fr/accueil/

Note finale / Final mark
Mon avis: : On aime beaucoup ! Surtout les tablettes et le snacking sucré

 

 

 

 

 

Plus de photos 100% chocolat :

La chocolaterie Cyril Lignac / Assortiment (2) - Miss Karu little Sweets

La chocolaterie Cyril Lignac / Chocolat (2) - Miss Karu Little Sweets

La chocolaterie Cyril Lignac / Chocolat (3) - Miss Karu Little Sweets

La chocolaterie Cyril Lignac / Chocolat (4) - Miss Karu Little Sweets

Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *