Démarche

Les 5 commandements d’un test réussi :

1. Acheter les produits anonymement: pour me permettre une liberté totale dans la notation et l’avis rendu.

2. Réduire à sa plus courte expression le temps de transport : aspect, fraîcheur, textures et goûts sont ainsi préservés.

3. Noter individuellement chaque gourmandise, faire ensuite une moyenne pour énoncer le commentaire de conclusion de l’enseigne. Je teste habituellement trois pâtisseries (parfois quatre) différentes parce qu’un trio est une base solide de réflexion. J’essaie, dans la mesure du possible, de varier les « catégories » de pâtisseries : à base de pâte à choux, de pâte feuilletée, des tartes, des entremets…

4. Photographier pour communiquer : Confucius disait « une image vaut mille mots ». Mes clichés pâtissiers et sucrés sont pensés comme un prolongement de la dégustation. Je m’efforce de rendre au mieux l’aspect extérieur ainsi que l’âme des douceurs grâce à l’exercice (parfois périlleux) de la découpe.

5. Respecter ce qu’on a vu et ouï : les différentes composantes sont celles indiquées en boutique ; toute supposition est clairement souligné. Les prix sont également ceux constatés  sur le lieu d’achat.

 

 

Nota Bene:
Je ne suis nullement professionnelle ainsi je ne donne qu’un avis personnel. La pâtisserie est ma passion, je la pratique dès que j’ai le temps et me documente énormément.
Une dégustation moins satisfaisante peut être due à des facteurs variés (logistique, technique, rodage..)
Une distinction est toujours faite entre les créations dégustées et le travail en amont, les personnes qui ont travaillé pour ce résultat et qui n’est jamais remis en cause