Souvenir gourmand : La Bonne Poire par Jojo&co (Johanna Roques)

Souvenir gourmand : La Bonne Poire par Jojo&co (Johanna Roques)

Pour inaugurer comme il se doit le nouveau volet pâtissier de la catégorie « souvenir gourmand» quoi de mieux que de se rendre chez Jojo&co ? J’adore cette micro échoppe nichée au cœur du frétillant marché d’Aligre. L’occasion de découvrir, avec toujours autant d’admiration, la vitrine où s’alignent sagement les pâtisseries contraste flagrant avec les petits gâteaux et viennoiseries qui foisonnent un étage au-dessus.
Mon choix s’arrête comme une évidence sur La Bonne Poire…  Irrésistible petit fruit sucré, frais, délicat et suave je ne peux qu’y succomber. Mais la langue française l’a également élevé au rang d’égérie et de figure incontournable de nombre d’expressions. En espérant que l’une d’entre elle ne vérifie pas ici. Lire la suite

Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Souvenir gourmand : Choco2 (Jean Pierre Rodrigues)

Souvenir gourmand : Choco2 (Jean Pierre Rodrigues)

Jean Pierre Rodrigues possède un CV qui force l’admiration. Après avoir travaillé (pendant 17 ans) pour de très grands noms (Patrick Roger, Pierre Hermé, Fauchon ou bien encore L’éclair de Génie (pour ne citer qu’eux), voici qu’il pose ses valises en plein cœur du 14ème arrondissement, rue Mouton Duvernet.
Une boutique moderne parée de blanc et de violet intitulée choco2 (prononcer « choco au carré ») et ici le ton est donné dès l’entrée : des cubes du sol au plafond, des packagings aux bonbons au chocolat en volume version cubes (et assemblés en rubik’s) en passant par les tablettes et les sujets de Pâques où poules, vaches, moutons ont troqués leurs formes habituelles pour  se muer gourmandises cubiques et garnies.
Les produits sont lookés, empreints d’une touche graphique qui façonne habilement l’identité de chacun. Effet double : en plus d’être reconnaissables au premier coup d’œil, ils piquent la curiosité et flattent l’œil.

Lire la suite

Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Test : Blé Sucré (Fabrice Le Bourdat)

Test : Blé Sucré (Fabrice Le Bourdat)

Il est des noms qui piquent la curiosité, d’autres évidents et certains tout doux… C’est dans cette dernière catégorie que je classerais Blé Sucré. Le blé appelle la farine fondement de la gastronomie et lorsqu’il revêt un caractère sucré il connote instinctivement la pâtisserie, les gâteaux petits ou grands, les friandises…
Toutes ces charmantes pensées en tête, on se dirige vers la petite boutique dont la devanture verte et quelques tables nous accueillent.
Après, un parcours étoilé (Le Bristol, Le Plaza ou encore le Martinez), Fabrice Le Bourdat  a posé ses valises et niché son espace gourmand à deux pas du square Trousseau.

Si la madeleine à partager à fait la réputation des lieux, j’ai opté pour 3 pâtisseries : tarte et entremets. Lire la suite

Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Test : Pierre Geronimi

Test : Pierre Geronimi

Ouvert il y a peu,  ce très beau lieu lové à deux pas du jardin du Luxembourg est l’ancrage parisien du célèbre glacier corse Pierre Geronimi.
Ici, les glaces et sorbets ne sont réalisés  qu’avec des ingrédients et matières premières de qualité. Comprenez des fruits, des légumes, du chocolat signé Bonnat, du café de l’Arbre à café, de la crème de la Maison Borniambuc entre autres (bonnes) choses. Evidemment, colorants, conservateurs, arômes artificiels, agents de foisonnement et autres additifs sont bannis des douceurs glacées.
Les fruits et légumes sont rigoureusement sélectionnés et transformés à maturité si bien que peu de parfums sont disponibles toute l’année. Une fois le stock épuisé il faudra attendre la prochaine récolte, la prochaine cueillette.

L’offre de glaces sucrées est complétée par une offre de crèmes et sorbet salés. A savourer seul ou dans le cadre d’un repas. Car oui, la boutique se dote d’un espace dégustation ouvert du petit déjeuner au goûter en passant par le déjeuner.
Dans une cuisine ouverte se prépare les mets de la courte carte salée ainsi que les gourmandises qui agrémentent brunch ou pauses sucrées. Lire la suite

Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Test : Un amour de baba

Test : Un amour de baba

« Quand on aime, on ne compte pas… » La formule consacrée prend ici tout son sens. De sa tendresse cette pâtisserie Rougui Dia en a fait un projet qui se matérialise sous la forme d’une boutique entièrement dédié à ce mythique dessert dodu et bien trempé.
Véritable temple, le baba se décline sous toutes ses formes (version mini, tradi ou maxi) et sous un nuancier de saveurs. Bien sûr, on retrouvera le classique baba au rhum mais aussi des créations beaucoup plus originales dont certaines, fruitées, varient au cours des saisons.

Le baba c’est asssez simple sur le papier : une pâte levée imbibé d’un sirop (alcoolisé ou non) et garni en son centre d’une crème (crème fouettée, Chantilly, ganache montée selon ses envies). Il peut donner lieu à toutes les fantaisies. Mais en réalité, l’exercice se révèle complexe et technique pour qu’il se  mue en une addictive pâtisserie. Imbibage dosé, mie moelleuse et humide, équilibre entre la pâte à baba et la crème,  éviter l’écueil du trop sucré… autant de conditions pour devenir baba d’un baba. Lire la suite

Facebookgoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail